Neubauer Prestige

Le blog des marques de prestige du Groupe Neubauer

La Jaguar XFR-S Sportbrake se présente pour Genève

Largement évoquée dans la presse et sur le web depuis le début de la semaine, la XFR-S Sportbrake a été officialisée par Jaguar. Break haute performance, la XFR-S Sportbrake sera présentée au salon de Genève (6-16 mars).

Hayon-Jaguar-XFR-S_Sportbrake-Geneve-2014

Cela fait quelques années que Jaguar ambitionne de se mêler aux Allemandes. De cette ambition est née, par exemple, la F-Type et le concept C-X17 en attendant une Baby Jag. Toujours dans cette optique, Jaguar présente la XFR-S Sportbrake, un break aux capacités phénoménales et qui viendra se frotter aux Audi RS6 avant et Mercedes E63 AMG. Ceci grâce au V8 5,0l Supercharged associé à la boîte ZF Quickshift à 8 rapports.

Geneve-2014-Jaguar-XFR-S-Sportbrake

De quoi offrir 550 chevaux à 6 500 tr/min au train  arrière et 680 Nm de couple entre 2 500 et 5 500 tr/min. À la sortie du péage, il nous faudra que 4,8 secondes pour atteindre les 100 km/h.

300 km/h bridé et 1 675 litres de volume de chargement

Jaguar-XFR-S_Sportbrake-Geneve-2014

Avec ses jantes Varuna de 20 pouces chaussées de Pirelli, la Jaguar XFR-S Sportbrake ne cache rien de ses ambitions, qui plus est avec son châssis sport et ses systèmes de différentiel actif électronique et de contrôle de dynamique de stabilité. L’échappement a également été revu avec deux doubles sorties horizontales, de même que le disques de freins ventilés de 380 mm à l’avant et 376 mm à l’arrière. L’ensemble permettra à ce vaisseau amiral d’autoroute d’évoluer jusqu’à 300 km/h (électriquement bridée) tout en offrant des barres de toit et 1 675 litres de volume de chargement ! Côté consommations, Jaguar communique sur 12,7 l/100 km et 297 g/km de CO2 rejetés.

Jantes-et-freins-Jaguar-XFR-S-Sportbrake

Rendez-vous à Genève pour en savoir davantage sur la Jaguar XFR-S Sportbrake, notamment sur son habitacle. La firme de Coventry reste évasive sur le sujet dans son communiqué, précisant néanmoins l’introduction d’une sellerie exclusif.

XFR-S_Sportbrake-MY2015

La McLaren 650S fait la synthèse

McLaren a rompu un peu plus tôt que prévu l’embargo médiatique sur sa nouvelle création, dont un premier teaser fut publié mercredi dernier. Voici la 650S de visu avant sa présentation au salon de Genève (6-16 mars).

Face-McLaren-650S

La McLaren 650S est elle une simple mise à jour de la MP4-12C ? La question s’est posée ici ou là et l’on se doit de répondre non ! McLaren Automotive indique que la 12C sera toujours commercialisée. La McLaren 650S est une nouveauté à part entière, bénéficiant de la motorisation commune depuis la 12C (à savoir le V8 3,8l bi-turbo) tout en récoltant les fruits du perfectionnement aérodynamique de la P1.

IF

Il en résulte une parfaite synthèse des deux modèles de Woking, symbolisé par une face avant quasi identique à la P1 tandis que seule la couleur bi-ton du bouclier arrière différencie l’arrière de la 12C. « Tout ce que nous avons appris de la 12C et de la P1 se retrouve dans le design et le développement de la 650S » indique Mike Flewitt, le CEO de McLaren Automotive.

0 à 100 km/h en 3 secondes

McLaren-650S-Geneve-2014

Baquets en carbone enrobés d’Alcantara, l’habitacle de la 650S ne laisse que peu de doute sur ses intentions sportives. Les terminaisons nerveuses de cette automobile ont été développées pour davantage de sensations et d’efficacité des systèmes du ProActive Chassis. Boîte à double embrayage à 7 rapports, suspensions, freins sont autant d’éléments plus performants encore que la 12C, de même que le V8 3,8l bi-turbo. Développant pour l’occasion 650 chevaux et 678 Nm de couple, il permet un exercice du 0 à 100 km/h en tout juste 3 secondes, 8,4 secondes pour le 0 à 200 km/h. 25,4 secondes pour le 0 à 300 km/h pour une vitesse maximale limitée à 333 km/h.

Arrire-McLaren-650S

La McLaren 650S, ses spécifications technologiques et son tarifs seront dévoilés à l’occasion du salon de Genève début mars. Notez, qu’il est bien précisé qu’il s’agit d’une 650S coupé. Il faut donc s’attendre à une version spider.

Poste-de-conduite-McLaren-650S

-> McLaren 650S : Les chiffres, les prix

Ferrari California T, la Révolution Turbo !

Ferrari avait donné rendez-vous pour le mercredi 12 février, promettant de dévoiler sa nouvelle oeuvre, nom de code 149M Project et supposé comme l’évolution de la California. Mais c’est bien une révolution à laquelle nous sommes présentés, puisqu’avec la California T, le turbo signe son retour sur le sceau du cheval cabré. Un première depuis la F40 (1987).

ferrari-california-t

En 2009, la California permettait à Ferrari de se lancer sur le segment du Coupé 2+2. En 2014, le modèle bénéficie d’une étonnante évolution. On peut même parler de révolution ! Si les dimensions n’évoluent guère, l’esthétique est bonifié dans l’esprit de ses grandes soeurs, les Ferrari FF et F12berlinetta, notamment par son regard. Le caractère s’en trouve davantage aiguisé avec une calandre élargie, des prises d’air à l’avant comme à l’arrière et les doubles sorties d’échappements qui passent de la verticale à l’horizontale.

Ferrari-California-T-Face

La California T comme la F40 !

Ferrari-California-T-engine

À bord, Ferrari a voulu maintenir une certaine continuité dans un savant mélange de luxe et de sportivité. Quelques nouveautés embarquent néanmoins, à commencer par un nouvel écran tactile de 6,5 pouces situé sous les aérateurs de la console centrale.

Quant à la révolution, elle se situe sous le capot avec la présence d’un nouveau moteur V8 de 3 855 cc. Plus petit le V8 4,3l de la première génération de California, il délivre davantage de puissance et de couple : Jusqu’à 560 chevaux (contre 490) et 755 Nm (contre 505) épaulés par le premier turbo embarquant dans une Ferrari depuis la F40 (dont la production prit fin en 1992). Un indicateur de pression du turbo est par ailleurs installé entre les deux aérateurs de la console centrale.

ferrari-california-t-cockpit-view

Les chiffres annoncés sont exceptionnels : Un 0 à 100 km/h accompli en seulement 3,6 secondes tandis qu’il ne faudra que 34 mètres pour s’arrêter totalement le tout accompagné d’une sonorité à la fois « intense et excitante ».

Ferrari-California-T-2014

Côté technologie, la California T dispose d’un tout nouveau contrôle de traction, d’un nouveau boitier de direction et d’une nouvelle suspension (amortisseurs et ressorts) permettant de réduire le tangage et le roulis. Des technologies venues de la Formule 1.

La nouvelle Ferrari California T sera à découvrir en première mondiale à l’occasion du prochain salon de Genève, du 6 au 16 mars.

La Jaguar F-Type R Coupé présentée à Paris

Depuis jeudi, Jaguar France a lancé la tournée nationale de présentation de la F-Type Coupé, qui plus est dans sa déclinaison R de 550 chevaux.

F-Type-R-coupe

Jusquà’au 17 avril, la Jaguar F-Type Coupé rencontrera son public un peu partout en France. Et pas n’importe quelle F-Type Coupé, puisqu’il s’agit de la version R ! Celle muée par le V8 5,0l Supercharged délivrant jusqu’à  550 chevaux. Un tour de France débuté jeudi, sur la prestigieuse avenue Montaigne à Paris et organisé par Neubauer Jaguar Paris 15.

Dans le hall d’entrée de la banque 1818, le coupé se présente dans une intimidante teinte Status Grey tandis que le cabriolet prend la pose juste en face dans une étonnante et estivale couleur orange !

On peut toucher ?

rencontre-F-Type-R-Coupe

Sur les clichés officiels, publiés en marge du salon de Los Angeles fin novembre, la F-Type Coupé ne semblait pas trahir les superbes lignes de son ainé décapotée. La découvrir en vrai confirme cette impression de sportivité et d’agressivité. On comprend mieux que jamais pourquoi Jaguar communique sur le thème des bad boys. Cette voiture est démoniaque, It’s good to be bad ! Principal point d’intérêt, la liaison entre le toit, les hanches et la poupe. Une réussite tout en fluidité.

volant-cuir-F-Type-R-Coupe

« Peut-on toucher», demande un monsieur ? «Bien sûr » répondent en choeur les hôtesses ! Place à la découverte de l’habitacle. On découvre ainsi les sièges Performance R en cuir luxe Jet et Ivory, frappés du logo «R». Le pédalier en finition acier inoxydable. Surtout, la prise en mains du volant cuir nous transporte instantanément sur les plus belles routes de France.

Sieges-Performance-F-Type-R-Coupe

On en oublierait presque de défier du regard la boîte automatique Quicksift à 8 rapports, le système Audio Jaguar 180W et l’écran tactile de 8 pouces.

boite-Quicksift-F-Type-R-Coupe

La F-Type R Coupé à partir de 104 800 euros

Impressionnante à tout point de vue, cette F-Type R Coupé ne pourra que séduire quiconque croisera son chemin. Les amateurs de belles mécaniques relèveront les doubles sorties d’échappements ou encore les étriers de Freins Super Performance rouges de série, de même que les jantes 20 pouces Gyrodyne. Et le coffre ? Celui-ci propose officiellement un volume de 407 litres après ouverture électrique du hayon. Jaguar annonce qu’on peut y loger un sac de golf ? Un petit alors… Un seul petit regret, l’absence du toit panoramique en verre. Une option à  1 150 euros.

coffre-Jaguar-F-Type-R-Coupe

Disponible à partir de 104 800 euros (101 500 pour le cabriolet), la F-Type R Coupé devrait être largement moins vendue en France que les version V6 3,0l de 340 et 380 chevaux des F-Type Coupé et F-Type S Coupé.

-> F-Type Coupé, le juste retour des choses

Arriere-F-Type-R-Coupe

La nouvelle Ferrari California espionnée

Bien que restyllée en 2012, la California reste la plus ancienne automobile de l’actuelle catalogue de Ferrari. Si bien qu’elle devrait tirer sa révérence d’ici peu et faire place à une nouvelle génération qui pourrait être présentée l’année prochaine, comme en témoignent ces clichés.

Ferrari-California-Spyshot

À-vrai-dire, la Ferrari California n’est pas si vieille que cela, ayant vu le jour en 2009. Légèrement relookée à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris en 2012, la California reste le modèle d’entrée de gamme de Ferrari mais souffre surtout du renouvellement du reste de la gamme. Entre les 740 chevaux de la F12berlinetta, les 660 de la FF et les 570 de la 458 Italia (et l’on ne vous parle même pas des 963 de LaFerrari), les 490 équidés de la California font un peu léger. De fait, Ferrari ne communique plus sur ce modèle depuis plus d’un an.

8 000 exemplaires vendus

Spyshot-Ferrari-California-2015-2

Néanmoins, la Ferrari California a ouvert en 2009 un nouveau segment pour la firme de Maranello. Celui du coupé-cabriolet 2+2 recelant un V8 sous le capot. Une segment à succès pour Ferrari, puisque la California s’est écoulée à plus de 8 000 exemplaires en à peine quatre ans, soit environ un tiers des ventes sur cette période.

Spyshot-Ferrari-California-2015

Mais d’ici 2014-2015, la California fera peau neuve. On sait depuis quelques mois qu’il se prépare quelques chose, notamment la possibilité de l’intégration d’une suralimentation au V8. Motor Authority vient pour sa part de publier des spyshots d’un mulet, semble-t-il destiné à tester la motorisation. Il se dit ainsi qu’un V8 bi-turbo serait présent, un moteur développant 530 chevaux sous le capot de la nouvelle Maserati Quattroporte. Mais il est mentionné que Ferrari pourrait ajouter une technologie type KERS en provenance de LaFerrari.

Sources et photos : Motor Authority